Standard PABX analogique ou standard IPBX ?

Vous avez opté pour un standard téléphonique interne ? Deux possibilités s’offrent à vous :

  • L’IPBX qui utilise la technologie IP et passe donc par Internet.
  • Le PABX qui fonctionne avec des lignes de téléphones analogiques traditionnelles.

 

Même si nombreux standards PABX peuvent désormais utiliser la technologie IP grâce à l’ajout d’une carte VoIP,  le critère analogique/IP reste un élément de choix déterminant.

 

  PABX : réseau analogique IPBX : réseau VoIP
Comment ça marche ?
  • Téléphonie traditionnelle avec raccordement analogique. Le PABX fait office de commutateur privé pour « dispatcher » plusieurs lignes téléphoniques. Il est supervisé par une ou deux unités centrales administrées sous Windows, Linux ou sous un autre système propriétaire.
  • Capables de se connecter au réseau IP, les IPBX permettent de faire transiter tous les appels par Internet (c’est ce que l’on appelle la technologie VoIP). Il intègre également les mails et les fax (« fax to mail »). L’alimentation se fait par le secteur. Une batterie, optionnelle, permet une autonomie de quelques heures en cas de panne de courant.
Quel équipement ?
  • Ligne téléphonique analogique (fournie par France Télécom, sauf si vous avez opté pour le dégroupage)
  • Standard PABX
  • Postes de téléphones analogiques
  • Connexion Internet
  • Standard IPBX
  • Terminaux compatibles : softphones, postes IP ou adaptateurs ATA (transforme un téléphone analogique en téléphone IP)
Pour qui ?
  • De 10 postes à plusieurs centaines… voire même milliers !En dessous d’une dizaine de lignes, si vous souhaitez de l’analogique, allez voir du côté des mini-standards.
  • Les entreprises qui disposent d’une bonne qualité de réseau
Les avantages ?
  • Pas besoin de connexion Internet : si votre réseau connait une panne ou un ralentissement, vous pouvez toujours utiliser vos postes de téléphonePar ailleurs, il nécessite une alimentation en courant faible (48 V continu) pour alimenter les postes et les faire sonner : le PABX peut ainsi rester autonome pendant quelques heures s’il y a une coupure de courant.
  • Budget mieux maitrisé : grâce à l’IP, vous pouvez bénéficier de tarifs très avantageux pour vos communications (notamment sur les longues distances)Evolutivité grâce au logiciel d’administration qui le régitContrairement au réseau téléphonique analogique, le réseau VoIP ne transmet pas que la voix, mais aussi des vidéos et du son
  • Après formation, l’administration et la maintenance peuvent être assurées par les techniciens de votre service informatique
  • Les postes peuvent être déplacés facilement à l’intérieur de vos locaux
Combien ?
  • A partir de 2 000 €  pour un standard PABX (frais d’installation/maintenance non inclus)
  • Prévoir également le coût des postes de téléphones supplémentaires et celui des communications
  • Le matériel (standard et terminaux) est plus cher à l’achat. Son prix varie en fonction du nombre de postes et des fonctionnalités désirées. Cependant, l’installation et la maintenance sont plus simples et moins coûteuses… Et vous économisez sur le coût des communications.

Un standard PABX sur le réseau IP ?

Les standards PABX suivent de près les progrès de la téléphonie. Ainsi, en utilisant une « carte VoIP », on peut les relier à des équipements numériques (téléphones, modems, fax…) et des postes DECT (Digital Enhanced Cordless Telephone) soit des postes de téléphones sans fil : un salarié peut ainsi téléphoner dans l’entreprise avec un téléphone sans fil, en passant d’une borne DECT à une autre.

Grâce à cette option IP, vous pouvez conserver votre standard PABX tout en profitant des avantages de la technologie IP :

  • Réduction de la facture télécom grâce à des forfaits de téléphonie IP avantageux
  • Fonctionnalités CTI : couplage téléphonie/informatique

Passer d’un standard PABX à un IPBX ?

Si votre entreprise est déjà équipée d’un standard PABX, le passage à un standard IPBX risque de représenter un coût important. Si votre réseau informatique n’est pas dimensionné pour supporter ces nouveaux flux, il peut également y avoir des difficultés techniques.

Dans ce cas, on recommande donc plutôt l’ajout d’une carte VoIP sur le standard PABX.